Photos Benoit Fougeirol

MÉCÉNAT PARIS MUSÉES -

PETIT PALAIS

Construit pour l’Exposition universelle de 1900, le bâtiment du Petit Palais, chef-d’œuvre de l’architecte Charles Girault, est devenu en 1902 le Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris. Il présente une très belle collection de peintures, sculptures, mobiliers et objets d’art datant de l’Antiquité jusqu’en 1914.

Le programme d’expositions temporaires du Petit Palais alterne les grands sujets ambitieux comme « Paris 1900 », « Paris romantique » ou encore « Les Bas-fonds du Baroque » jusqu’à « Oscar Wilde » et « Les Hollandais à Paris » avec des monographies permettant de redécouvrir des peintres tombés dans l’oubli comme Albert Besnard, George Desvallières, ou Anders Zorn.
Le Petit Palais fait partie de Paris Musées, le réseau des musées de la Ville de Paris.

Réunis au sein de l’établissement public Paris Musées depuis 2013, les musées et sites patrimoniaux de la Ville de Paris rassemblent des collections exceptionnelles par leur diversité et leur qualité. Pour ouvrir et partager ce formidable patrimoine, ils proposent aujourd’hui une politique d’accueil renouvelée, une tarification adaptée pour les expositions temporaires, et portent une attention particulière aux publics éloignés de l’offre culturelle. Les collections permanentes, gratuites, les expositions temporaires et la programmation variée d’activités culturelles ont réuni 3 millions de visiteurs en 2018.

en savoir plus

PETIT_PALAIS_LOGOTYPE.png
ENDOSSEMENT-VDP-PM-LOGO-CS6-01.png

ILYA RÉPINE (1844-1930)
« PEINDRE L'ÂME RUSSE »

Exposition | 5 octobre 2021 – 23 janvier 2022

Du 5 octobre 2021 au 23 janvier 2022, le Petit Palais présente la première rétrospective française consacrée à Ilya Répine, l’une des plus grandes gloires de l’art russe. Peu connu en France, son œuvre est pourtant considéré comme un jalon essentiel de l’histoire de la peinture russe des XIXe et XXe siècles. Une centaine de tableaux, prêtés notamment par la Galerie nationale Trétiakov de Moscou, le Musée d’État russe de Saint-Pétersbourg et le musée d’art de l’Ateneum d’Helsinki, dont certains très grands formats, permettront de retracer son parcours à travers ses chefs-d’œuvre.

Figure incontournable du monde de l’art de l’époque, Répine s’intéresse aux différents aspects de la vie culturelle : littérature, musique, sciences… Il est très proche de nombreuses personnalités russes comme l’écrivain Tolstoï, le compositeur Moussorgski, ou encore le collectionneur Trétiakov. Témoin de tous les bouleversements de la Russie de son temps, Répine est particulièrement attentif aux profondes mutations historiques et sociales que connaît son pays et en fait l’écho à travers ses œuvres.
Grâce à une scénographie immersive et des prêts exceptionnels, le parcours de l’exposition plongera les visiteurs dans la Russie des tsars et des révolutions, et présentera la diversité des sujets et des styles développés par Répine au cours de sa carrière : un vaste panorama pour mieux découvrir ce peintre de l’âme russe.

Avec le soutien de Madame Natalia Logvinova Smalto, fondatrice de la Fondation Signature – Institut de France

Commissariat : Christophe Leribault, directeur du Petit Palais ; Stéphanie Cantarutti, conservatrice en chef des peintures du XIXe au Petit Palais ; Tatiana Yudenkova, cheffe du département des peintures (seconde moitié du XIXe siècle – début du XXe siècle), Galerie nationale Trétiakov, Moscou

En savoir plus...

IliaRepine1_96.jpg

Ilya Répine, Portrait de Youri I. Répine en enfance, 1882, huile sur toile.
Galerie nationale Trétiakov, Moscou

Ilya Répine, Autoportrait, 1887, huile sur toile. © Galerie nationale Trétiakov, Moscou

Ilya Répine, Portrait de Pavel Tchistiakov, 1878, huile sur toile, Galerie nationale Trétiakov, Moscou

 
 

2019-2020 : SOUTIEN DE LA SAISON NAPOLITAINE AU PETIT PALAIS

Cet automne, le Petit Palais présentait pour la première en fois en France à l’occasion d’une saison napolitaine l’œuvre de Vincenzo Gemito (1852-1929) et de Luca Giordano (1634-1705).
Le 15 octobre, le musée présentait une exposition dédiée à Gemito, sculpteur de la fin du XIXe siècle, originaire de Naples au style inimitable, alliant virtuosité et réalisme. Puis à partir du 14 novembre, grâce aux prêts exceptionnels du musée national de Capodimonte de toiles monumentales, le Petit Palais proposait une rétrospective consacrée au plus grand maître de la peinture napolitaine du Seicento, Luca Giordano.

— informations exposition Gemito

— informations exposition Luca Giordano

— conférence « La réception de Gemito en France »

— lien Linkedin mécénat Fondation SIGNATURE / Petit Palais

Annonce-Giordano.png
DPgiordano-15.png

La Fondation SIGNATURE soutient la Saison Napolitaine

Vincenzo Gemito, Berger des Abruzzes (Pastore degli Abruzzi), vers 1873, bronze, 32 x 39 cm. Musée de Capodimonte, Naples, Italie. Photo Ministero per i beni e le attivita culturali /Museo e Real Bosco di Capodimonte

Luca Giordano, Ariane abandonnée (Ariana Abbandonata), 1675-1680, 203 x 246 cm, huile sur toile, Musée de Castelvecchio, Vérone, Italie. © Verona, Museo di Castelvecchio, Archivio fotografico (foto Umberto Tomba, Verona)