_aérien FB20.jpg
MedaillonJardin.gif
Losse_site 14-WEB.jpg

« Au-delà de la beauté simple des formes jardinées et de l’harmonie de l’ensemble formé par le complexe bâti et les différents espaces plantés, on est aussi frappé par l’attachement au lieu du couple de propriétaires qui œuvre depuis 30 ans à sa valorisation. »
Nathalie de Harlez de Deulin, membre du Jury

« Comme chaque année, la qualité des jardins proposés au Prix donné par la Fondation Signature a rendu difficile les délibérations du Jury. Cependant, la qualité des jardins du château de Losse s’est imposée à l’issue des débats. Pour ma part, j’ai été particulièrement séduit par la charmille établie au-delà des douves du Château. Les allées de charmes jouant avec les bordures de buis, les hibiscus et les spirées ponctuées de cistus corbariensis m’ont enthousiasmé par le contraste offert entre la rigueur de la charmille et des buis et le foisonnement des autres plantes.
Enfin, le projet d’utiliser le prix de l'Art du Jardin pour créer une nouvelle chute d’eau en cascade donnait une envie supplémentaire d’attribuer notre prix à l’embellissement de ce lieu déjà si rempli de beauté... »

Alain Charles Perrot, membre du Jury

Logo-MIN_Culture_CMJN-2020.png
logo_fr-presite.png

Un événement organisé dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union européenne

Couv-DossierPrix_Jardin_FS 2022.jpg

Dossier de presse

de la Fondation SIGNATURE

LE JARDIN DU CHÂTEAU DE LOSSE, À THONAC (24), LAURÉAT DU PRIX DE L’ART DU JARDIN DE LA FONDATION SIGNATURE - MINISTÈRE DE LA CULTURE 2022

Pour sa troisième édition, le Prix de l’Art du Jardin 2022 de la Fondation Signature - Institut de France, en partenariat avec le ministère de la Culture, est attribué au château de Losse, en Dordogne. Cet évènement est organisé dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l’Union Européenne.

Les jardins du château de Losse, ancienne propriété de l’empereur d’Annam au XXe siècle, remportent la troisième édition du Prix. Créés par Jean II de Losse, venu des Flandres s’établir sur les bords de la Vézère après avoir servi les rois de France, de François 1er à Henri IV, les jardins, à la française et à l’italienne, témoignent de l’humanisme en partage dans toute l’Europe d’un grand seigneur lettré originaire des marges du royaume de France.
D’un grand classicisme et en même temps emprunt d’une atmosphère bohème et romantique, les jardins ravissent le regard par leur sublime cascade de roses et de buis, leurs lavandes taillées en chou, les topiaires d’essences diverses arrosées par un petit canal, le dédale de la bambouseraie, le passage ombragé et parfumé de la tonnelle.
Tout se conjugue pour combler la vue, l’ouïe et l’odorat du promeneur émerveillé.

Le jury était composé de Marie-Hélène Bénetière, Nicolas Chaudun, Stéphanie de Courtois, Michel Desvignes, Nathalie de Harlez, Astrid de La Forest, membre de l’Académie des beaux-arts, Natalia Logvinova Smalto, Alain Charles Perrot, membre de l’Académie des beaux-arts, et Michèle Quentin.

CHEMIN CHARMILLE-WEB.jpg

Communiqué de presse

de la Fondation SIGNATURE

Le Jardin du château de Losse, à Thonac (24), lauréat du Prix de l’Art du Jardin de la Fondation Signature - Ministère de la Culture 2022. Photo DR

press to zoom

Le Jardin du château de Losse, à Thonac (24), lauréat du Prix de l’Art du Jardin de la Fondation Signature - Ministère de la Culture 2022. Photo DR

press to zoom

Le Jardin du château de Losse, à Thonac (24), lauréat du Prix de l’Art du Jardin de la Fondation Signature - Ministère de la Culture 2022. Photo DR

press to zoom

Le Jardin du château de Losse, à Thonac (24), lauréat du Prix de l’Art du Jardin de la Fondation Signature - Ministère de la Culture 2022. Photo DR

press to zoom
1/19